Genèse

La Maison de Quartier « Le Squad », située au cœur d’un quartier populaire de Colfontaine, mène depuis de nombreuses années un travail social de proximité, principalement adressé aux jeunes du quartier et leurs familles.

Depuis quelques temps, l’équipe constate un changement dans le comportement de certains jeunes, pourtant familiers du lieu parfois depuis leur plus jeune âge. Ces changements échappent autant aux membres de leurs familles qu’aux travailleurs sociaux qui tentent vainement de nouer le dialogue autour de ces questions sensibles.

Le contexte socio-médiatique ambiant et les événements violents récents perpétrés au nom de l’islam font planer le spectre du radicalisme sur les débats, qu’il est difficile de dépassionner.

Loin d’emboîter le pas à la réponse sécuritaire et répressive généralement apportée dans cette situation, l’équipe du ‘’Le Squad’’ s’est engagée dans un travail de réflexion et a réuni un ensemble d’acteurs de terrain et de chercheurs, dans le but d’explorer d’autres pistes : La question du vivre ensemble dans une société traversée par de multiples mutations a été identifiée comme point de départ pertinent pour le déploiement d’un programme d’actions.

 En 2014, un processus réflexif s’est engagé entre plusieurs partenaires et une plateforme a alors  été initiée :  la PAVEE.